Archives de Catégorie: Tranche de vie

J’ai déménagé!

Retrouvez-moi sur La Reine du Shopping!

Pour lire mes derniers articles, cliquez ICI!

 

Au plaisir de vous retrouver!

Laurence

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Tranche de vie

La Bible du Shopping Intelligent est en librairie!

LaBibleDuShopping_InvitationSalonLivreQCAprès plusieurs mois de travail en collaboration avec Christophe Billebaud, l’expert couturier que vous avez connu à La Reine du shopping, La Bible est maintenant en librairies!

Pour découvrir tout ce qu’elle contient, je vous invite à lire cet article.

J’en profite pour vous informer que je serai au Salon du livre de Québec du 8 au 12 avril prochain. Pour l’horaire des séances de dédicaces, visitez le site du Salon du livre de Québec.

Au plaisir de vous rencontrer!

Laurence 🙂

p.s. Consommatrices averties ou en devenir, vous pouvez aussi visiter le site officiel de la reine du shopping!

1 commentaire

Classé dans Tranche de vie

Où est passé le Projet 52?

Bonjour à tous et à toutes!

Je reçois plusieurs messages concernant le Projet 52. Nous avons lancé il y a quelques semaines un nouveau site qui contient tout le contenu relié aux vêtements et à l’achat intelligent. Le projet 52 se poursuit donc sur le site officiel de la reine du shopping!

Ici, vous continuerez de lire mes histoires de vie de couple et de vie de famille, mes recettes préférées, mes récits de voyage et mes tranches de vie cocasses. Deux endroits où trouver deux type de contenus différents: deux fois plus de plaisir!

Je vous encourage à commenter les articles sur les deux sites, votre opinion est importante car elle me permet de savoir ce qui vous intéresse. Allez! Exprimez-vous!

À bientôt!

Laurence

 

 

4 Commentaires

Classé dans Tranche de vie

LRDS PRÉSENTE: Comment réparer des chaussures avec de la paillette!

Au rayon des projets DIY, (Do It Yourself– Faites-le vous-mêmes) je ne suis pas reconnue comme étant une fille manuelle. Soyez donc rassurées, si je peux le faire, vous le pouvez aussi.  Comme je n’avais jamais manipulé de paillettes avant le jour où j’ai attaqué ce projet, mon chum me trouvait pas mal ambitieuse de m’être aussi bien équipée…

IMG_3568

J’ai trouvé mes sachets de paillettes dans une boutique de variétés. À 1$ le sac, j’ai pas pu me retenir.

Je vous suggère de regarder le vidéo avant d’aller plus loin. Vous découvrirez comment faire.

Maintenant, gros plan sur les résultats! (Vous pouvez cliquer sur les photo pour les voir en plus grand.)

Mes bottillons étaient usés sur le devant de la semelle et aussi sur le talon.  J’ai appliqué la colle pailletée à main levée, mais une bande de ruban adhésif vous aidera à ne pas en mettre partout!

1

La colle et la paillette ont servi à « remplir » les imperfections des semelles, à donner une seconde chance…et une métamorphose à mes bottillons préférés. Honnêtement, je trouve ça trop chouette!

2

Pour tester la colle paillettée sur du tissu, je n’avais aucune réticence à utiliser ces chaussures comme cobayes: elles n’ont coûté que 29$, et je trouvais qu’elle manquaient de punch de toute façon.

Ces chaussures manquaient de punch. Elles m'ont coûté 29$, je n'avais donc aucune réticence à les utiliser comme cobayes!

Parce qu’elles sont ouvertes, j’ai pris soin de remplir l’intérieur des chaussures avec un sac de plastique. J’ai aussi collé du ruban tout autour de la boucle pour l’isoler, parce que je devais aussi mettre des paillettes sous la boucle. On le fait bien ou on le fait pas! Comme je l’ai mentionné dans le vidéo, la colle est blanche mais en séchant, tout est transparent et magnifiquement brillant. Voyez?

Comme je l'ai mentionné dans le vidéo, la colle est blanche mais en séchant, tout est transparent et magnifiquement brillant.

Je trouve le résultat vraiment surprenant. Pour même pas 10$ d’investissement, (paillettes, pinceaux et colle) ces chaussures sont uniques…et je peux me vanter d’avoir fait ça toute seule!

Voilà! Joli, non?

J’ai ces chaussures que mon chum appelle nappe de pique-nique depuis au moins 6 ans. Comme en témoigne la saleté du tissu (qui est carrément troué au niveau du talon) je l’ai ai portées en masse. C’était un projet plus laborieux, mais le résultat en vaut la peine. J’ai mis plusieurs épaisseurs de colle au niveau de la semelle pour fixer la paillette, l’avenir me dira si c’était une bonne idée de faire aussi l’intérieur. Je l’ai fait parce que même une fois mon pied à l’intérieur, on voyait le tissu à carreaux sale, qui n’allait plus du tout avec la paillette rouge. Pour votre premier projet, mon conseil: concentrez-vous sur l’extérieur.

Ces chaussures ont au-delà de 6 ans. Le tissu était sale et même troué par endroits. Avec un peu de temps et de minutie, je leur ai donné une seconde chance.

Et voilà! J’espère vous avoir donné envie d’essayer. Vous pourriez couvrir de paillettes le caoutchouc d’une paire de Converse,  ou même des ballerines bon marché!  Si vous aimez, je vous invite à partager ce projet sur votre page Facebook. Le bouton de Partage est juste en-dessous!

À bientôt!

signature

5 Commentaires

Classé dans Tranche de vie

C’est pas parce que ç’a l’air d’une p’tite roche que c’en est une

Ma mère me téléphone. Écoute ça, qu’elle me dit:

-Je viens de finir de prendre mon bain. Et au fond, quand l’eau a fini de se vider, j’ai vu une petite roche.

onyx-brut

-On n’est pas l’été, comment une roche a pu en arriver là?

-Demande moi pas. J’en ai aucune idée. Mais j’ai pas hésité.

Par réflexe, elle l’a poussé au fond du drain.  Tout le monde a le réflexe d’envoyer au fond du drain tous les débris des éviers ou des baignoires plutôt que de les ramasser et de les jeter à la poubelle. C’est très mauvais pour les tuyaux, mais les plombiers aiment ça.

Elle ricane comme une gamine.

-Puis j’ai réalisé que ma chaine en or blanc était tombée de mon cou. Elle était dans le fond du bain. Je l’ai ramassée et j’ai compris que…

Je ne sais plus trop si elle rit ou si elle a envie de pleurer, je crois qu’elle fait un peu des deux.

-j’ai compris que…

-Ben dis-le!

-Lau, la p’tite roche, c’était le diamant de ma mère!

Capture d’écran 2014-04-18 à 08.18.43

J’ai la main devant la bouche et les yeux très ronds. J’ai le goût de rire, (en fait, je ris) mais une fois le punch final de l’histoire dévoilé, on réalise toutes les deux que ce n’est pas drôle. Surtout que la plomberie de ma mère n’a pas de « coude », bref, c’est fini, n’y pensons plus, le diamant est retourné au centre de la terre.

Morale de l’histoire: c’est pas parce que ça a l’air d’une p’tite roche que c’en est une. Nous voilà prévenues.

4 Commentaires

Classé dans Tranche de vie

Au Revoir, Jean-Michel

Lorsqu’une personne nous quitte avant son heure, les gens qui la connaissaient tiennent souvent le même genre de propos: Je ne comprends pas. Je ne m’y attendais pas. C’était quelqu’un de positif.  C’était quelqu’un qui aimait la vie, qui avait tout pour être heureux.  À force de les entendre, ces phrases sont devenues presque clichées.

C’est pourtant tout ce que je pense depuis que j’ai appris le départ précipité de mon ami et collègue de Qu’est-ce qui mijote, Jean-Michel Riverin. Moi non plus, je ne comprends pas, moi non plus, je ne l’ai pas vu venir et honnêtement, je n’arrive simplement pas à y croire.

P1030284

Ceux et celles qui ont été témoins de sa bonne humeur à l’écran n’ont connu qu’une parcelle de ce qu’il dégageait en personne. Il était le clown du plateau, il était rassembleur, veillait à ce que tout le monde soit heureux, et s’il nous fallait un show de dance pour nous divertir entre deux prises, il était l’homme de la situation.  Avec Jean-Michel, le travail devait absolument se faire dans le plaisir. Jean-Michel, c’est le gars que tout le monde aimait.

Je garde le souvenir des nombreuses discussions animées que nous avons eues dans sa voiture sur la 20, entre Montréal et Québec.  Chaque fois,  le voyage de 2:30 semblait durer une demie heure.  Je me souviens aussi de tous les Kraft Diners qu’on a mangés sur le plateau, à 10h le matin…

Aujourd’hui, j’ai une pensée spéciale pour ses parents, sa famille, ses amis et pour Sébastien. Malgré la tristesse  qui nous habite tous,  je compte vivre ce moment avec le souvenir heureux de Jean-Michel, et je le remercie pour tout le bonheur qu’il m’a apporté.

Jean-Michel, je t’aime.

22 Commentaires

Classé dans Tranche de vie

Mon projet papillon (la suite)

On est à 2 semaines du tournoi de golf de MAP, pour lequel je dois coudre 50 noeuds papillons. Au cours des derniers jours, j’ai créé mon patron et j’ai cousu et assemblé mon premier noeud. Ce qui m’a permis de réaliser deux choses:

1. J’suis pas au bout de mes peines

2. À ce rythme-là, j’y arriverai pas

Hier après-midi, j’ai pris les choses en main. J’ai taillé mes carreaux de tissus pour les 50 noeuds, les ai assemblés à l’envers les uns après les autres, et je me suis calée dans le fauteuil pour les retourner. Un à un. Cinquante fois.

papillons2

Pas de géant, vous dites? J’ai presque fini!

-Wow! Qu’est-ce qui te reste à faire?

-Tailler les 50 bandes de centre qui vont former les boucles, les coudre à l’envers et les retourner,

-le même procédé que les carreaux, qui t’as pis 2 semaines?

-…les fixer sur les papillons,

-À la main, un par un?

-…et coudre les 50 élastiques!

-C’est tout? 😉

-Au secours.

4 Commentaires

Classé dans Tranche de vie