Jour 1 – Notre arrivée en Jamaïque

Arthur, le père de mon mari, est jamaïcain et retraité.  (Je dis mari parce qu’on est mariés, mais aussi parce qu’ Alex prétend qu’avec tout ce que je lui fais endurer, il mérite son titre officiel.)

En bon snowbird qu’il est, Arthur quitte Toronto chaque année pour passer  l’hiver dans son pays natal.  Le 28 décembre dernier, on est partis le rejoindre, ainsi que sa femme Doreta, pour deux semaines de vacances dans la maison familiale.  Il n’y a rien comme découvrir un pays en compagnie de ceux qui l’habitent. Je vais donc tenter de vous raconter ce voyage extraordinaire, jour par jour. Faites le compte, vous devriez, au cours des prochaines semaines, recevoir 14 récits. Voici le premier.

Image 7

Jour 1- L’arrivée

À l’aéroport de Montego Bay, Alex, mon (très) beau-fils et moi avons été accueillis par un représentant Transat, chargé de nous escorter jusqu’à l’autobus.  Celui qui fait la run de lait des hôtels tout inclus.  Dire que  Monsieur Transat était surpris de nous voir quitter le groupe et nous diriger seuls vers la sortie de l’aéroport est un understatement.  Il avait le même regard que ma mère quand elle me disait: « Viens pas brailler si ça vire mal. »  Ce représentant doit être un très bon père de famille.

Mes beaux-parents devaient venir nous chercher à 19:30. Il faisait déjà très noir et l’aire d’attente extérieure n’était pas bien éclairée. Partout, des jeunes allaient et venaient dans des voitures qui n’obtiendraient jamais l’approbation de la SAAQ.  À l’intérieur de chacun de ces dangers-publics, des speakers crachaient de la (très bonne) musique jamaïcaine. Et nous trois, on formait un cercle autour de nos valises en attendant qu’on vienne nous chercher. Les gens nous dévisageaient sans gêne et venaient sans cesse nous demander si on avait besoin d’aide.

-Si votre lift vient pas, j’ai un plan B pour vous, nous dit un chauffeur de taxi.

-On préfère notre plan A, lui répond mon chum.

Le problème, c’était que notre  plan A n’en finissait plus de ne pas arriver. On a téléphoné plusieurs fois à la maison avant d’entendre enfin la voix de Doreta, aussi énergique que chaleureuse:

-On part à l’instant!

Extrait du Petit Laurence Illustré:

Jamaïcan Vibe: Expression anglophone désignant l’art de ne jamais, en aucun cas, se sentir pressé ou stressé par quoi que ce soit.

À mon chum qui venait de raccrocher:

-La maison est à combien de temps de l’aéroport?

-Aucune idée.

-Génial…

Publicités

9 Commentaires

Classé dans Voyage en Jamaïque

9 réponses à “Jour 1 – Notre arrivée en Jamaïque

  1. Isabelle Girard

    Je suis impatiente de lire la suite des péripéties en Jamaïque. Tu as une belle plume et te lire est un plaisir. 🙂

  2. Paul Lacroix

    Je suis certain qu’on ne vas pas s’ennuyer… Au fait, ne soit pas gêné t’appeler ton chum ton mari… Après tout, vous êtes mariés et ça lui donne aussi le droit de t’appeler… sa femme. 😉

  3. Jocelyne Larochelle

    On se mobilise contre le cancer du sein. Voici le jeu de cette année : On propose que les FILLES fassent une chose pour sensibiliser tout le monde face au cancer du sein. C’est facile et j’aimerais que vous participiez TOUTES !!! Il y a deux ans, on avait fait le buzz en écrivant la couleur de notre soutien-gorge dans notre statut. Les hommes se sont questionnés pendant des jours. Ils se demandaient pourquoi toutes ces couleurs sur les murs. La presse et la TV avaient parlé de nous dans le monde entier ! L’an passé, il fallait écrire le fruit ou la fleur qui correspondait à notre statut amoureux sur notre mur. Cette année, c’est un nom de sucrerie. Ne répondez pas à ce message… Écrivez seulement le mot qui s’applique à vous sur votre mur, puis envoyez ce message en privé à toutes les FILLES que vous connaissez !!! Et bien sûr pensez au DÉPISTAGE !!!
    CHOCOLAT = célibataire, MERINGUE = c’est compliqué, TAGADA = je suis volage, ARLEQUIN = fiancée, SUCRE D’ORGE = en couple, DRAGIBUS = mariée, CHAMALLOW = je suis l’autre moitié, SMARTIES = n’arrive pas à trouver le bon, CARAMEL = souhaite être célibataire, NOUGAT = souhaite se marier avec son partenaire. Pour envoyer ce message en privé à vos contacts FILLES faites
    (copier) sur le message, sélectionnez (nouveau message) puis (coller). À toi de jouer!

    Jo

    >

  4. Nathalie Robillard

    Cool j ai hate de savoir la suite

  5. Michel Paré

    Je vais adorer ce récit.

  6. Mario Goupil

    OU.OU moi aussi… pas évident, tu es en Jamaïque.

  7. J’ai hâte de voir la suite…..:)

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s