Dans une piscine communautaire près de chez-nous…

Tout a commencé quand j’ai découvert un pli dans mon dos. Deux. Deux p’tit plis.

-C’est l’âge, m’a dit ma mère. Je t’ai vue récemment, t’es pas grosse, ma toune.

C’est peut-être juste moi, mais quand ma mère me rassure sur mon poids, je la crois jusqu’à ce qu’elle m’appelle toune.

J’ai texté mon chum:

-Je te le dis maintenant pour que tu te prépares mentalement. Ce soir, on s’en va à la piscine.

-K.

Dans mon couple, « k », c’est  Je te sens dans un état où c’est mieux pour ma santé d’acquiescer à tout ce que tu dis.

Image 5Quand on est arrivés à la piscine, il restait une demi-heure au bain libre. Et j’ai réalisé que j’avais oublié mes gougounes quand j’ai dû marcher dans le jus de pieds, la sloche de bottes d’hiver, les mottons de cheveux, et les-

-Arrête, je vais être malade.

En sortant de nos vestiaires respectifs, dans toute notre belle blancheur d’hiver, on était comme deux enfants à leur premier jour au camp de vacances.  Angoissés. Gênés. Intimidés. On savait plus si on avait bien fait de venir. On savait pas où mettre nos serviettes. On savait pas quelle partie était réservée à qui et on avait l’impression que tout le monde s’était arrêté de vivre pour regarder les deux perdus.

La piscine nous a tout de suite rappelé le Mexique tellement il y avait du sable dans le fond.  Et elle était trop chaude pour que ce soit rassurant et/ou réconfortant.  J’avais l’impression que les bactéries faisaient de l’aquaforme en même temps de les autres.

Même si l’époque où je faisais de la compétition de natation est loin derrière, je me considère bonne nageuse. Mais après 3 longueurs, j’étais comme une chauffeuse du dimanche qui se fait coller au derrière dans  la voie de gauche.  Michaël Phelps  s’entraîne à la même piscine que moi, vous le saviez?!

Pendant ce temps,  mon chum était devenu vert.

-Mes sushis passent pas.

On pensait se rendre à la piscine pour rien, que 30 minutes ça valait pas la peine. Après 15 minutes, on se retenait de dire au lifeguard de faire preuve d’un peu d’initiative et de commencer à fermer la piscine pour les cours d’enfants qui allaient débuter.  On est restés à la piscine un gros 25 minutes, mais on était aussi fatigués qu’après une journée de déménagement.

Le lendemain matin,  complètement rackés, on a décidé d’aller monter le Mont-Royal.  En 10 ans à Montréal, je ne l’avais jamais fait. Eh ben on a réussi à se perdre. Mais ça, c’est une autre histoire…

Publicités

9 Commentaires

Classé dans Vie de couple

9 réponses à “Dans une piscine communautaire près de chez-nous…

  1. Anne

    C’est absolument charmant … je lis chaque petit bout de ta vie avec délice! C’est tellement vrai et rigolo et tellement GARS/FILLE j’adore ça! Merci! Ça met du soleil dans ma journée!

  2. Excellent blog! Do you have any hints for aspiring writers?

    I’m hoping to start my own blog soon but I’m a little lost
    on everything. Would you advise starting with a free platform like WordPress or go for a
    paid option? There are so many choices out there that I’m totally confused .. Any recommendations? Thanks a lot!

  3. Sébastien

    j’adore ton blog! tu me fais rire!! ça me rappelle toujours des péripéties qui me sont arrivées… 🙂

  4. alexandra

    Je comprends les gens qui se sont arrêter pour vous regardez. Avoir une Laurence Bareil dans sa piscine ce n’est pas rien!! Je serais tellement contente de t’y voir! J’admire ta détermination! Tu es vraiment HOT!! Merci de me faire sourire! 🙂

  5. Eric Gadoury

    Il s’est fait faire le coup lui aussi. Pauvre gars. Moi aussi je me suis fait avoir. Je me baigne même pas l’été tellement j’aime pas me baigner. Elle me dit : «ça va être le fun». Eh…vraiment pas. T’as même pas le droit de courir, tu vois bien que c’est plate. Me semble ça aurait été drôle voir quelqu’un se planter. Au moins y’a toujours des vieilles avec des costumes de bains vraiment laids pour nous faire sourire.

  6. oh que je t’aime Laurence Bareil!! Merci de me faire sourire (et rire… ben oui je m’excuse! même si j’imagine que c’est le but et que toi-même tu dois te bidonner avec toutes tes histoires) Bonne journée! et continue de partager… ça fait du bien! Tu m’inspires! T’aurais dû me voir attaquer mon programme d’abdos ce matin… iiiich.

    • haha! Merci Nicole! Ben oui, ça se veut drôle. Je me retrouve toujours dans des situations de malaises…autant en rire! Merci de me lire! En passant, ta photo, c’est une pub de pantene pro-v? Tu es magnifique!

  7. line falardeau de québec

    toute une belle histoire si on veut!….j’aime ca lire ton courrier
    et je suis une fan de qu’est-ce-qui mijote…je me rappelle de ton
    histoire palpitante,,,,car moi aussi auparavant je prenais le train
    souvent québec-toronto… merci laurence….à bientôt,
    linefalardeau de québec,

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s