La biche et la douanière- par Laurence de la Fontaine

J’ai été trop bien élevée.  Je me dis qu’un jour j’en serai récompensée, mais pour l’instant, je ne peux pas dire que c’est toujours pratique d’avoir eu des parents exemplaires, une maison clôturée en région et une face d’ange.

-Une face d’ange, faudrait pas exagérer…

*3 battements de cils avec des yeux de biche*

Il se ravise.

C’est pas pratique, surtout quand vient le temps de dévisser une canne. D’envoyer paître. De mettre les cartes sur table. De faire valoir son point. De péter une coche.

Hier, au comptoir des retours d’une grande surface, je rapporte une casquette.  Sans facture.  Ça fait des années que je retourne des items. Ça fait des années qu’on me remet une note de crédit quand je perds la facture. Ça fait des années que je perds toutes sortes de choses, d’ailleurs.

-J’ai besoin de ton permis de conduire pour te donner une note de crédit.

-T’es sérieuse?

-Oui.

-J’en ai pas. (Et ça c’est un autre dossier.) Mais j’ai ma carte d’Assurance maladie -échue depuis juillet!- J’ai perdu le formulaire de renouvellement…

-La carte soleil contient des informations trop personnelles, on ne peut pas demander ça. Mais on accepte les passeports.

-Un passeport, c’est fait pour voyager à l’étranger. …Quoique vos règlements sont de vraies chinoiseries… c’est logique dans un sens…

J’ai demandé à voir une personne hiérarchiquement en droit de prendre des décisions importantes. Je ne pouvais pas croire que je n’obtiendrais pas gain de cause. J’étais prête à tout. Battements de cils, yeux de biche and all.

Mais j’ai changé mon plan de match quand j’ai vu la gérante arriver…

-Mademoiselle, c’est une casquette à 15$. Les étiquettes sont encore fixées.  Donnez-moi une note de crédit, dans 20 minutes, j’aurai acheté autre chose avec!

-On ne peut pas, le système ne veut pas. Ça prend un permis de conduire. Vous l’avez oublié à la maison?

-J’en ai pas.

La caissière aux cheveux rose fluo s’approche et en remet une couche:

– ‘À n’a pâs.

J’ai failli me retourner et m’assurer que les 42 personnes en ligne avaient bien saisi que JE N’AI PAS DE PERMIS DE CONDUIRE.

-Alors un passeport, dans ce cas?

(Je mourais d’envie de lui demander si elle avait un background de douanière.)

-Je l’ai pas avec moi, mais si vous voulez un échantillon d’urine, ça, ce serait possible. Vous êtes intenses dans vos pratiques, vous ne trouvez pas?

-Oui, je sais.

J’ai vu une lueur de compassion dans ses yeux. Mais ça s’est arrêté là. La douanière avait le gros bout du bâton.

-Ça peut être le passeport d’un ami…

-Vous voulez un passeport pour contrer la fraude, mais si je fraude, je suis couverte par  l’identité d’un ami? C’est génial, vot’truc!

Dans Ally McBeal, le temps se serait arrêté net. J’aurais sauté sur le comptoir et les aurais prises à la gorge toutes les deux. Et j’aurais secoué leurs têtes comme Omer dans Les Simpson.

Mais dans ma propre vie de bonne fille rangée, j’ai mis la casquette dans mon sac et j’ai dit, comme si je m’adressais à un enfant qui vient d’en mordre un autre:

-Je suis terriblement déçue. Très-très déçue.

Et c’était si peu convainquant.

La morale de cette histoire: Rien ne sert de faire des yeux doux, il faut arriver avec sa facture.

-Vas-tu leur dire que t’as réalisé ce matin que t’avais la facture dans ta poche de manteau?

-Jamais. Je perdrais toute ma crédébilité. 🙂

Publicités

7 Commentaires

Classé dans Tranche de vie

7 réponses à “La biche et la douanière- par Laurence de la Fontaine

  1. Ta joie de vivre est contagieuse et inspirante !

  2. Tu es une fonceuse toi dans la vie ! C’est l’fun de te lire !!! Comique….belle…..intelligente…..yeux de biche…..ton chum est chanceux!!!!!!! Longue vie à toi !!!!

  3. Pingback: New-York est une secte! | laurencebareil

  4. Pierre Gélinas

    Quelle personnalité dans ton écriture!
    Un sens de l’humour remarquable qui réussit à me dérider à chaque lecture d’une Tranche de vie.
    Ton blog est un must dont je ne pourrais me passer.
    Vive le rire qu’il suscite!

  5. It’s about time soomene wrote about this.

  6. Hahaha, quelle rigolade. T’es une raconteuse extraordinaire Laurence, on a pas le choix de lire, lire, lire et rire, rire, rire. 😀
    Merci, ton Blog est un PUR divertissement…
    \µ/ ->:)

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s