I ♡ New-York (2e partie)

Sans un repas chez le 2e amour de ma vie, Mario Batali, un voyage dans la grosse pomme ne serait pas un voyage dans la grosse pomme.  J’ai donc emmené Virginie chez Eataly, un de mes spots new-yorkais préférés.

Ouvert il y a à peine un an, Eataly est un hybride entre le marché Jean-Talon, feu le move and pick de la place Ville-Marie et un bar trendy où il n’y aurait pas de dress code.  Ce marché, ce resto, ce bar – appelez-le comme vous voudrez- est  immense et 100% italien.  49 500 pieds carrés de produits à se jeter par terre.  Debout, accoudé à une table à pique-nique en marbre qu’on partage avec des gens de partout dans le monde, on y boit des vins délicieux. On y goûte des fromages plus frais que frais et du vrai de vrai (de vrai) prosciutto. À n’importe quelle heure. Le bonheur.  À l’italienne.

On allait quitter notre 5 à 7 quand un très long line-up a attiré mon attention. Je l’avoue, quand je sens qu’il se passe quelque chose de nouveau, je veux y être. Mais un line-up? D’une heure? Non. Ben non.

Virginie, à la coordonnatrice de line-up:

-Miss, we’re from Montreal, and we’re only here for 24 hours…Can we just go upstairs to see what it looks like?
-… Alright, but just a quick look.

Après un tour d’ascenseur, un agent de sécurité et deux étages d’escaliers, le tout-nouveau-tout-beau resto/bar de Batali, Birreria nous a ouvert grand ses bras. Et on s’y est senties si bien qu’on a com-plè-te-ment oublié de redescendre. Oups! Serrées comme des sardines sous le ciel étoilé de la fifth avenue, j’étais amusée quand une inconnue s’est servie une belle grande coupe de notre vino blanco. La voyant faire, sa copine a fait signe au barman de nous ramener la même chose…sur son bill.

Un brin de jasette avec les filles nous a appris que l’une d’elles se mariera dans trois semaines.

Moi, à la bride-to-be:
-Did you buy your dress at Kleinfeld?

L’amie, a.k.a « j’me sers dans votre bouteille »:

-You know about Say Yes To The Dress? I’m the producer of that show!

Certaines personnes regardent les Kardashians ou the Bachelor. Mon plaisir coupable? Say yes to the dress. Une émission de télé-réalité rose bonbon, qui présente des futures mariées blond platine,  à la recherche de la parfaite robe blanc os. Chez Kleinfeld. Of course.

Mon chum:

-Moi, ça me ferait peur d’être le gars qui marie une fille qui passe à cette émission-là…

– T’es sûr de ça…?

– Ok, tu me fais peur.

-Mon amour, tu sors avec une fille qui s’est fait proposer d’aller « à cette émission-là ».

-Tu vas y aller?

-On va y aller.    *Rire diabolique*

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Tranche de vie

3 réponses à “I ♡ New-York (2e partie)

  1. Joelle

    Je suis en train de me dire que depuis que je n’ai plus TLC à la maison, je ne fais plus partie du monde tendance 😀 Mais c’est vrai que j’étais accro à What not to wear… c’était mieux comme ça!
    En tout cas, si tu vas à l’émission, tu mettras ça en ligne pour que je puisse l’écouter!

  2. maude

    Si tu vas at Kleinfeld’s pour ta perfect wedding dress… je serai éternellement jalouse de ta vie, Laurence Bareil.

Commentez!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s